Latest Entries »

10 Avril

Qu’est-ce que j’ai fait pendant 2 mois ici… chercher du boulot. Et oui, moi aussi je pensais que ça serait plus facile mais bon, environnement économique incertain, problème de visa et peut-être la peur d’employer un europeen qui coute plus cher auront joué contre moi. J’ai donc décidé de rentrer en France, au moins pour déposer mon sac à dos et repartir avec une valise et des costards. Je n’aurais plus à demander à tout le monde de me passer une paire de chaussure par ici, une cravatte par la, un costard… bref conditions par forcement optimales mais bon c’était pas ça le problème. J’aurai bien aimé rester ici a Buenos Aires mais apparemment ce n’est pas le bon moment, peut-être plus tard.

En même temps, j’ai rencontré encore plus d’argentins, toujours un plaisir car ils vous aident toujours a vous sentir bien chez eux. Encore une fois, pas facile de partir du moment ou on commence a connaitre mieux les gens. Mais bon on s’habitue à vivre comme ça aussi.

Donc, c’est un peu la fin de mon périple… pas vraiment périple en tous cas car jamais je n’aurais eu un problème, en même temps je ne les ai pas chercher non plus. Pour l’instant ma mémoire est encore très vive sur l’Argentine et j’ai un peu mis de coté le début de mon parcours mais à chaque fois que je revois des images dans ma tête, j’ai toujours la même certitude: je l’ai fait, j’ai fait le tours de la planète… et ça c’était mon objectif principal. Tout le reste n’aura été que du bonus. 
Evidemment, un peu d’appréhension à l’idée de rentrer car il me faut retourner dans le moule, en tous cas du travail. Et c’est une vie bien riche que celle du voyageur et j’ai un peu peur de retomber dans ma routine même si j’en ai besoin maintenant, ça ne me rassure pas trop. À moi de trouver mon prochain but.

En tous cas, c’est bien agréable d’être étranger parmis tout le monde, d’être différent et d’avoir à faire des efforts pour se faire accepter et s’integrer. Prochain objectif donc, trouver du travail, ou ne sais pas encore… à suivre…

Publicités

02 Janvier

Et bien ca y est, les fêtes sont passées et je suis bien arrivé à Brazil. Première chose, allez voir les photos d’Argentine que j’ai rajouté, notamment celles avec les chutes d’eau d’Iguazu, impressionantes.

Donc Noël à Buenos Aires (Argentine) et réveillon à Florianopolis (Brazil), j’ai pas à me plaindre. Niveau réveillon, c’est carrément plus sympa au chaud, sur la plage, en short et en tongs, après avoir pris des coups de soleil l’après midi en faisant du surf. Par contre, Noël, c´’est bien mieux en Europe, au chaud dans la maison avec une grosse bouffe en famille. Moment de blues je vous avoues, car Noël dans un hotel, c’est pas le top.

Bon sinon, Que passo??? Mucho. J’ai donc quitté Buenos Aires après avoir posé mes valises pendant 2 mois. Dur dur de reprendre le voyage et de voyager tout seul après avoir rencontré plein de monde à BA et surtout sans copine, Haaa!!! Mais bon j’ai fais une étape pour aller voir les chutes d’Iguazu tout au nord, super beau et désolé les quebecois, mais les chutes du Niagara à coté, c’est un robinet qui fuit. Par contre 90% d’humidité avec 30 degrés, impossible d’y vivre toute l’année.

Après 20h de bus (et de clim non stop) je suis arrivé à Florianopolis où j’ai retrouvé Rodrigo, un pote brésilien qui travaillait avec moi chez Total à Londres, et je dois dire que ca faisait du bien de retrouver une tête connue, la première quasiment depuis 8 mois (mis à part Alice ma cousine).

Alors, premier choc évidemment, le portugais. Bien que ca ressemble un peu a l’espagnol, c’est pas gagné quand même. Dur dur donc après avoir bossé mon espagnol, je commencais à bien me débrouiller et me revoila dans un pays avec une langue différente et personne ne parle anglais quasiment. Par contre, paysages beaucoup plus verts et déjà au bout d’1 journée, le pays parait magnifique et puis évidemment, je ne peux pas parler du Brésil sans mentionner les femmes, whaooo!!! Attention, là le classement est simple, Brésil champion du monde, Argentine deuxième. Après je sais plus… Il y a de tout ici, des blancs, des noirs, des bronzés, des tout blancs mais surtout beaucoup de super nanas… voilà, il fallait que je le dise car c’est impressionant.

Premier de l’an avec la famille de Rodrigo donc et fin de soirée sur la plage, en blanc. En gros tout le monde va sur la plage pour profiter du feu d’artifice, concert et des sound-systems (enfin plutot les jackies qui mettent la musique à fond dans leur voiture et qui ouvrent toutes les portes). Bref, très sympa en fait de partager cet événement avec tout le monde, surtout sur une plage, en tongs avec 28 degrés.

Lendemain matin, gros mal de crane a cause du whisky bon marché mais, il y a des vagues donc vamos a surfing. Premier commentaire, l’eau n’est pas si chaude que ça, environ 23-24 degrés, mais bon ça suffit pour s’amuser et surtout si bon de retrouver la plage après 2 mois de pollution à Buenos Aires.

Voila, donc je commence mon expérience Brésilienne, j’ai aucune idée de ma prochaine destination et tout va bien, il fait beau, il fait chaud.

23 Janvier

Je suis à Porto Seguro, 700kms au sud de Salvador et encore 20h au nord de Rio, je prends mon bus cette après-midi pour Rio, il pleut légèrement donc le temps d’écrire quelques lignes. Après mon séjours à Florianopolis, j’ai pris un avion pour voler jusqu’à Salvador où tout le monde m’a dit que c’était super et très vivant. Le centre est jolie c’est vrai mais rien a voir avec Florianopolis, beaucoup plus policé et un sentiment d’insécurité quasi permanent surtout dès qu’il fait nuit. En plus, tout ferme 24h, bref déçu mais expérience différente du sud du Brésil ou tout le monde était beau et riche.

Enfin, petite note aussi pour dire qu’évidemment Salvador est une ville principalement de personnes noires et que à force de rencontrer des brésiliens (au sud) qui me disent toujours que les français sont racistes, et bien bravo l’intégration, les blancs au sud et les noires au nord…

C’est aussi le pays de la capoiera le Salvador et j’ai vu pas mal de représentations maintenant, ça ressemble beaucoup au hip hop. (bon courrage Vincent Bart car ça a pas l’air facile).

Après 2 jours à Salvador, je suis partis 2 jours dans les terres faire un peu de marche dans un village un peu plus authentique et très sympa, les gens très aimables et aucun problème pour rentrer la nuit, un peu de verdure ça faisait du bien. Je suis ensuite descendu sur Morro de Sao Paulo, une ile à 3h au sud de Salvador pour retrouver ma copine argentienne. Ile vraiment tres jolie mais bourée d’argentins, un peu comme Mallorque avec les allemands… Super plages, eau bleue très claire mais aussi super chère, donc 4 jours auront été suffisants pour moi, descente sur Porto Seguro (le fief portugais) après 10h de bus. Encore une ville très touristique pas vraiment jolie mais je m’installe au sud, dans une petite auberge avec hammacs, terrible les hammacs quand il fait chaud.

Voila donc pour le parcours géographique.

Au niveau social, c’est encore une fois une manière différente de voyager. Comme c’est l’été, beaucoup de groupes qui voyagent entre eux et peu de personnes seules comme c’était le cas en Asie. De plus le pays étant large et grand, il est difficile de trouver des partenaires de voyages qui aient le meme parcours de prévu, contrairement une fois encore à l’Asie où les choix sont peut-être plus restreints. En tous cas, chaleur et soleil tous les jours avec la plage c’est quand même super et avant d’affronter Rio, je me suis bien reposé.

Niveau portugais, ben je comprends plus ou moins grâce à l’espagnol mais du coup, je perds aussi mon espagnol donc le plan, carnaval au Brésil, descente sur Uruguay et Buenos Aires.

Petite clarification de mon classement des plus belles femmes du monde, l´Argentine revient en tête car finalement en moyenne et de toutes les villes beaucoup plus de belles femmes en Argentine. C´est marrant en tous cas, argentins et brésiliens sont hyper préoccupe par leurs apparences: sports, plages et chirurgie… beaucoup de personnes matures ont des appareils dentaires contrairement à l’Europe où on a un appareil à l’adolescence (je crois que c’est parce qu’ils ne peuvent pas se les payer avant).

En tous cas, le Brésil est vraiment un pays magnifique et avec un peu de portugais, ça doit être encore mieux. Moi j’ai fait le choix de l’espagnol et les 2 étant tellement similaire qu’il est, parait-il, impossible d’apprendre les 2 en même temps. Par contre pas donné comme pays, le double de l’Argentine et ça ne m’étonne pas que beaucoup de gens soient marginalisés.

Bon, prochaine étape RIO de Janeiroooooooooo. A priori je ne reste pas pour le carnaval mais on ne sait jamais. Ciao

6 Fevrier

Et bien ça y est, le carnaval est terminé, Whaooo, fatiguant, 5 jours de picole non stop a danser et encore je ne suis pas resté à Rio de Janeiro, beaucoup trop cher pendant la période de carnaval. Rio, très sympa même si j’ai eu un temps de merde, pleins de monde dans les rues le soir, tout le monde très sympa et une grande diversité de couleurs, blancs, blacks, marrons,…

Le décors est superbe, belle montagne toute verte, la mer, les buildings, c’est la classe et surement très sympa à vivre comme ville, attention quand même le soir (même le jour d’ailleurs) j’ai rencontré pleins de gens qui s’étaient fait mettre le couteau sous la gorge en plein jours pour 5€… moi j’ai du bol de se coté là, pas de problème. Donc 1 semaine à Rio, très bien mais aussi très cher donc c’est le moment de bouger et je redescends sur Florianopolis pour me rapprocher de Buenos Aires. 5 jours de carnaval à Florianopolis (beaucoup moins touristique que Rio mais aussi moins impressionnant). De beaux déguisements et beaucoup de sourires mais pas la flamboyance du carnaval de Rio que j’ai pu voir a la TV. En gros après le défilé, tout le monde amène sa voiture, ouvre le coffre, met la musique à fond (et il y a un paquet de jackies avec des systemes incroyables) et tout le monde danse sur de la musique « de merde ». Donc ce qui serait chez nous une fete de boffes et d’alcooliques se transforme au Brésil en Carnaval parce qu’il fait chaud et que les gens ne sont pas violents. Super moments en tous cas.

J’ai quitté le Brésil le 6 Fevrier pour 4 jours en Uruguay et là, Carnaval, allez hop c’est reparti, 2 jours de carnaval à Montevideo. Beaucoup moins bien qu’au Brésil mais c’est l’ambiance qui compte, pourquoi est-ce que nous on a pas d’événements joyeux comme ça?? L’Uruguay, pas grand chose à dire, plutôt moche en fait et très calme (surtout après le Brésil), mais ça fait un tampon de plus sur le visa, 14eme pays je crois.

Alors Brésil, il y a tout pour s’y plaire, mise à par la violence et le portugais (et oui, même si l’accent est jolie, moi j’aime pas trop le portugais). Mais bon comme partout en faisant gaffe, pas de problème et que des bonnes experiences là-bas, anglais inutile, personne ne parle et ils ne veulent pas le parler, français un peu mais rarement et espagnol ca marche partout. Attention, c’est quand même un pays cher, peut-être le plus cher d’Amerique Latine.

Maintenant, direction Buenos Aires et fini les vacances, recherche de boulot!! Beaucoup moins marrant.

12 Octobre : HOLA!!!!!

Et bien ça fait 3 jours que je suis en Argentine et tout va bien, je suis dans une sorte de station de ski où il n’y a que des étudiants qui viennent faire la fête, Bariloche. La bonne nouvelle c’est que l’Argentine est quand même bien moins chère que le Chile. J’ai commencé doucement des cours d’espagnol avec l’alliance française de Bariloche. C’est marrant mais pas évident avec toute cette grammaire. La semaine prochaine c’est plus serieux, 4h par jour et puis on verra bien. Pour l’instant j’ai toujours un peu de mal à passer du français à l’español, je suis encore en mode anglais – español.

Toujours beaucoup de neige en haut des montagnes mais la saison de ski est terminée apparemment donc je suis un peu tard. J’ai pas foutu grand chose ici car j’ai toujours un cours d’español en milieu de journée, mais demain je suis prêt pour le Angleterre / France, dimanche, Argentine – Afrique du Sud et la semaine d’après, France – Argentine.

A priori donc encore 1 semaine ici, ce qui constituera ma plus longue période d’immobilité depuis 5 mois, j’espère que je vais pas me faire chier. Niveau paysage, pour l’instant c’est de la petite montagne, donc rien de nouveau.

Les argentins sont beaucoup plus grands que les chiliens et font ma taille voire plus. Et les argentaines… ici c’est encore la campagne et elles sont déjà mignonnes alors à Buenos Aires, ça doit être terrible, enfin bon, pas la peine de s’exciter pour l’instant car avec mon español je vais pas aller loin de toute façon et j’ai même pas encore bossé le tango. Enfin, ça se présente bien en tous cas de ce coté là.

1€ = 4.5 Pesos argentins donc 2.5€ la bouteille de rouge en général, mon lit me coute 5.5€ par nuit et je suis pas encore sortis donc je ne connais pas le prix de la cerveza. En gros budget journalier de 20€ et c’est à l’aise, mis à part les courts d’español à 145 USD la semaine mais bon nécessaire. Voila pour l’information économique.

18 Octobre

Première lesson d’español, impeccable, je suis au niveau advanced, cool et j’ai une prof pour moi tout seul. Cette après midi on est allé donner des cours d’anglais à des gamins de la banlieue de Bariloche, enfin ça c’est terminé en partie de foot, super bien. L’école où je suis a plusieurs activités comme ça pour l’après midi, ça me fait bouger: Cours de salsa pour vendredi, je me prépare.

J’ai enfin gouté du steak et maintenant je n’achète que ça, à 1€ les 250grs de boeuf hyper tendre, je vous laisse imaginer ce que vous avez si vous montez un peu en gamme. En gros, j’ai mangé un des meilleurs steak ever il y a 2 jours pour 3.5€ les 350grs, avec une bonne bouteille de pinard. Bon j’ai des devoirs a faire, donc je m’y mets maintenant pour essayer de rentrer dans le rythme argentin, à savoir, siesta à 20h ou bricole, diner de 22h 24h, après on sort tranquillos mais en général, ils ne sortent pas avant 2h du mat, donc l’inverse du mode de vie anglais.

25 Octobre

Ahora estoy en Mendoza, cerca de Buenos Aires. La bonne nouvelle c’est qu’il fait entre 25 et 30 degrés tous les jours avec grand ciel bleu mais on est loin de la mer… c’est pas grave il y a des piscines partout. Je me sens un peu mieux en español et j’ai même tenté 1 ou 2 approches c’est pour dire le niveau de confiance. Enfin il faudra surement prendre d’autres cours. En tous cas j’aime bien le mode de vie ici et comme il fait beau et chaud les journées passent vites malheureusement, déjà 5 mois de voyages.

Aujourd’hui j’ai passé la journée en vélo à déguster du pinard, ça va, j’ai eu des journées plus dures. J’ai ramené de très bons échantillons qu’on va gouter ce soir car c’est le début du week end para hacer la fiesta.

Pas beaucoup de photos car je me suis fais piquer mon appareil dans mon hotel je crois, donc j’attends d’arriver à Buenos Aires pour trouver des appareils moins chers. Voila sinon cool comme d’hab, c’est tellement bon de retrouver la chaleur et c’est seulement le printemps.

18 Novembre

Ben ça fait un petit bout de temps que j’ai pas ouvert le blog. Non pas que je sois extrement occupé mais j’avais quand même des cours d’espagnol tous les matins la semaine dernière, plus visite de Buenos Aires. Cette semaine recherche de boulot car je pense rester à BA jusqu’à la fin de l’année histoire de voir si je peux trouver un job avec mon espagnol de débutant. Je vais voir si je peux donner des cours de français en même temps, et un peu de volontariat à la Boca, le quartier de Maradona.

Encore une fois je ne suis pas trop sortis pour l’instant car école le matin et comme je paye l’école, j’avais pas envie de rater un cours. Bon enfin, maintenant, c’est finis les cours d’espagnol, va falloir gagner des dineros un peu aussi et se sortir de l’esprit vacances, tours du monde. Mon CV est prêt, j’espere que je le suis aussi.

Ca fait 2 semaines que je suis dans le meme hotel très sympa, avec un groupe de chilien, colombien (tres sympa les colombiens en passant) et des danois. Pour une fois pas d’english ni d’hollandais, donc hablamos en español.

J’ai repoussé mon billet d’avion jusqu’en Mars pour l’instant mais peut-être jusqu’à Mai, c’est la date maximum de validité pour conclure mon tours du monde. Il faut que je rajoutes quelques photos aussi mais toujours pas d’appareil donc pour vous decrire BA, pour moi c’est comme l’Espagne en mois chère. Peut-être moins travaillé architecturalement mais pleins de cafés très sympa, un petit peu plus cher que le reste du pays (2.5€ le litre de bière, 3€ pour une bouteille de vin dans un café). Dans un supermarché, 1€ la bouteille de bière, 1.5€ les 400grs de bidoche, en gros 20€ par jours sans problème mais attention, activités sont plus chères, comme un show de tango, un match de foot .. c’est pour plus tard si je trouve du boulot.

Donc, plus d’infos et de news les prochaines semaines j’espère.

CIAO

11 Décembre

Ben toujours pas grand chose niveau taf (!!!). C’est le début de l’été et comme en France, ça n’a pas l’air d’être le meilleur moment pour chercher du boulot, dommage mais je suis là jusqu’au 20 décembre donc tu vas voir que je vais avoir un entretien le dernier jour… Bon attention, je ne suis pas là en train de glander tous les jours, je m’occupe quand même. Je vais 2 jours par semaine faire un peu de « volontariat ». En gros, les 3 premières semaines je devais aider à la communication nacional et internacional du centre mais ça m’a vite saoulé: discours genre Arlette Laguiller en permanence; « travailleurs, travailleuses, la lutte sociale est en marche… à mort les patrons… » bref, un peu loin de mon experience professionelle chez Total. Donc, maintenant je donne des cours d’anglais à des jeunes, le français ne les interessant pas de toute manière. Donc, experience intéressante et ça me permet de parler espagnol en même temps.

Qu’est ce qui c’est passe sinon, je suis allé voir The Police, pas mal mais beaucoup de monde et un peu galère pour les voir (40€ la place, très cher pour ici). Sting est toujours là en tous cas. Egalement je suis allé voir un match de foot a la Boca, ambiance terrible mais niveau de foot pourri , genre championnat français, hehe.

J’ai pas de photos car je ne voulais pas me faire piquer mon appareil mais en gros, on a eu droit a un bon match typique: drapeau géant déployé au dessus des supporters, tambours et chants pendant tout le match avec des supporters torse-nus et tatoués de partout (tatouage genre à Maman, Papa ou meme La Boca…). Et évidemment en fin de match une bonne baston avec la police pour relacher la pression.

A buenos aires, il y a des manifs tous le temps, on se croirait en France, manif sociale, politique, de supporter de foot (sisi)… Les gens se déplacent principalement en bus (20 cents) ou en métro (20 cents également) donc vraiment pas cher. Logement a double prix selon que vous soyez etrangers ou argentin, ça va du simple au double pour les touristes car il ya beaucoup de gens qui restent ici 1 mois, 2 mois ou plus pour apprendre le castellano (un peu différent de l’espagnol).

J’ai enfin réussi a sortir jusqu’a 8h du mat après une très bonne soirée avec des argentins, mais honnêtement je ne sais pas comment ils font car le lendemain, une grosse larve… On s’est fait une soirée dans une maison et à 5h du mat (il commence à faire jour), il y a d’autres amis qui débarquent et puis même chose à 7h du mat, ils sont fous ici… Quand on se donne rendez vous ce n’est jamais avant 2h du mat ou pire, car ils sont toujours en retard. Une bonne soirée ne coute pas trop chère, environ 80 pesos (20€) incluant resto, picole et entrée. Evidemment, je claque pas 20€ tous les soirs, d’ailleurs presque jamais car esprit routard oblige, je passe des soirées à l’hotel à picoler avec les autres locataires, solution beaucoup plus économique mais qui se termine tard. Du coup rythme de vie un peu différent, levé à 10h le matin et couché rarement avant 3h du mat, donc seulement 7h de sommeil ce qui explique pourquoi je suis toujours crevé à 22h.

Bon, donc rythme de vie très cool ici mais le problème, il n’y a pas de mer… on est à 400kms de la mer la plus proche et l’été approche, on va taper dans les 30-40 degrés en permanence, apparemment tout le monde quitte la ville en été. En plus, il y a pas mal de pollution et embouteillage également, c’est dommage. Pour l’instant, je pars au Brésil retrouver Sr Rodrigo pour les fêtes de Noël et premier de l’an et après ?????? pas de plan, Bolivie, Peru peut-être ou bien revenir à Buenos Aires, no sé, vamos a ver.

21 Décembre

Hola, un peu de nouvelle du front. Ici il fait entre 25 et 35 degrés tous les jours (sans la plage) donc l’atmosphere de Noël n’est pas vraiment là. Niveau boulot, rien. En même temps j’ai levé un peu le pied étant donné qu’il va faire entre 30 et 40 degrés de janvier à février, je préfererais me retrouver sur la plage. Du coup, je passe Noël à Buenos Aires et le premier de l’an sur les plages du Brésil.

J’ai fini par trouver une argentienne et tout se passe tres bien, c’est bien le problème car maintenant ça devient difficile de partir, surtout qu’elle me cherche du travail(???) pour pas que je partes. Qui a dit que les latine étaient possessives…

C’est quand même bizarre d’attendre Noël avec la chaleur étouffante. Ici toute la ville se vide petit à petit entre janvier et février car il fait trop chaud. Mais avec 3 semaines de vacances, c’est pas facile d’aller très loin, en plus d’une inflation permanente, le pouvoir d’achat des argentins n’est pas terrible. En 2 mois que je suis ici, j’ai vu le prix des empanadas (sorte de tarte fourrée) monter de 5%, le billet de metro et bus doivent augmenter de 25% (à seulement 50 cents) pour janvier, mais les salaires ne bougent pas. Le kg de tomate coute plus cher que le kg de viande. Les livres sont assez chers également car importés. Un appart se trouve pour 50,000€ en plein centre mais il y a toujours le problème d’inflation sur les prix/loyers alors que les salaires ne progressent pas. Bon sur le  long terme c’est surement interessant mais comme simple investissement, ça a pas l’air gagné. En plus, vive la mafia immobilière ici.

Alors, à venir je vais voir les chutes d’Iguazu du 27 dec au 29 dec et j’arrive à Florianopolis le 30 dec pour retrouver Rodrigo et passer le premier de l’an sur la plage avec un barbecue. Donc, je me vais retourner sur la route un petit peu et quitter mon hotel ou je suis resté depuis 2 mois (??). C’était vraiment sympa de se poser et de prendre le temps de voir comment les choses se passent ici (entre 2 manifs dans les rues, ils font des manifs tous les 2 jours quasiment). Peut-être que je reviendrais, à voir.

24 Septembre

Arrivée au Chili après 10h d’avion, passage des douanes sans problèmes, çaa change de l’Australie et NZ ou j’ai du répondre à quelques questions. Je devais retrouver Christobald à l’aeroport mais finalement on se retrouve dans le centre de Santiago, il fait 20 degrés, plein soleil, ça change de la NZ. Je reste 3 jours à squater dans la super baraque de ses parents. Et oui, au Chili la famille a plus d’importance que l’indépendance et le jeune chilien ne quitte ses parents seulement s’il est marié.

Bref, je découvres la vie de riche à Santiago, avec 2 femmes de ménage qui vivent en permanence dans la maison, elles me préparent à manger, font mon lit, ma lessive, bref un peu trop à mon gout, c’est plutôt bizarre mais apparemment trés rependu dans les riches familles latinos.

J’en profite pour bien dormir car le décalage horaire est plutôt dur et les 12 jours de course en NZ m’ont un peu crevé (surtout à cause des dortoirs de ronfleurs).

Il faut aussi se mettre à l’espagnol car peu de gens parle l’anglais, enfin il est possible de s’en sortir avec un peu d’anglais mais je souhaite apprendre l’espagnol donc j’ai ouvert mon dico et emmené les quelques notes que j’avais prise pendant mes cours d’espagnol à Londres. Good news, je m’en sors pas trop mal mais la grammaire, c’est pas gagné, je vais surement m’arreter en Argentine prendre des cours.

Après 3 jours à Santiago, la bougeote, je pars sur la cote à Valparaiso,  ville balneaire entre plusieurs colines. Très jolie et pleine de couleurs. J’ai rencontré quelques touristes dans mon hotel et c’est parti, fiesta todos los dias. La bonne nouvelle, c’est que le vin ici coute aussi cher que l’eau quasiment donc tout le monde picole du vin en permanence. Comme tout le monde cuisine, ca donne des soirées sympathiques ou chacun a au moins 1 bouteille de pinard (1.50€ et pas mauvais en plus).

Beaucoup de francais ici, et d´allemands également.

1er Octobre

Grand soleil aujourd’hui et visite de Vaparaiso encore une fois. Très sympa de se balader dans les rues même si apparemment il ne faut pas être tout seul, car « ça craint en haut des collines ». C’est vrai que l’ambiance est très différente de l’Asie et il faut presque constamment surveiller ses bagages et derrière soi. Bon enfin faut pas être parano non plus mais faire gaffe c’est clair.

Demain, je pars plus au sud, je sais pas encore si je vais aller jusqu’en Patagonie car je vais me les cailler et j’aimerais bien prendre un peu le soleil de temps en temps.

A priori je traverse en Argentine dans 1 semaine ou je pense m’arreter au moins 1 mois para aprender la lengua español. En plus l’Argentine est moins chère que le Chili.

08 Octobre

Et c’est fini le Chile, en tous cas le sud car j’ai peur d’affronter la vraie Patagonie avec mon jean et mes tongs. Il commencait déjà à faire un peu plus froid après 1000kms au sud de Santiago. Content mais pas surpris, de beaux paysages mais après la Nouvelle Zelande ça a été surement dilué. Et puis j’ai envie de bosser mon espagnol (et c’est pas gagné avec cette putain de grammaire) donc va falloir se poser et à priori, l’Argentine est moins chère donc, budget routard oblige, direction l’Argentine.

Mot de la fin: Personnellement, je ne viendrais pas vivre ici car rien d’exceptionnel et une espèce de brouillard en permanence. Bon il y des belles femmes mais ça ne suffit pas, surtout quand on ne parle pas encore espagnol. Haa si les gens sont petits (comme les asiatiques en gros) donc je retrouve cette impresion d’être grand que j’avais perdue en Australie et NZ.

10 Septembre

Fini Sydney et bonjours Auckland. Il fait encore plus froid ici et pour être honnête, je suis déçu de la ville, c’est triste et il y a pas mal de travaux sur la rue principale et il PLEUT … Je suis resté 2 jours à Auckland, le temps de faire une visite de la ville (qui se fait en 1 jour) et des environs (1 autre journée). Un peu comme Sydney, la ville est entourée d’eau et je crois que tout le monde possède son propre bateau. La ville semble très étendue et ma découverte de la ville est un peu limitée, une voiture sera beaucoup plus pratique.

J’ai 12 jours pour visiter les 2 iles et 2 options: louer une voiture et voyager tout seul ou prendre un bus qui fait le tours de l’ile et rencontrer d’autre personnes. Etant très sociable (on ne sait jamais il y a peut-être ma future femme dans le bus), je choisi le bus et c’est parti, des 8h du mat, tout le monde se dit bonjour et direction Waitomo pour une exploration de cave.

Ayant déjà vu des caves en Malaysie, ça me fait un peu chier de payer 50€ pour être dans le noir et ne pas pouvoir prendre de photo donc le chauffeur me recommande gentiment une balade dans le parc.

Il ne reviendra jamais me chercher, il m’a oublié comme un con, j’ai attendu 3h (au lieu de 2 normalement) avant de chercher une voiture et de retourner au centre d’information. Après discussion et négociation au telephone, la gentille demoiselle du bureau d’infos propose de m’ammener à ma prochaine étape. Ayant tout juste 12 jours pour faire le circuit, je n’ai pas le termps de rater une seule journée donc plutot tendue le timing.

je me suis donc fais accompagner par 2 nanas maori (plus balaise que moi) pendant 2h de route, super sympa et vraiment très gentilles car elles ne faisaient même pas partie de la compagnie de bus. J’ai eu droit au café chaud, muffins et pétard new zelandais ou apparemment 70% des gens fument (infos intéressante). Bref, je suis arrivé à bon port un peu tard et retrouve mes bagages que j’avais laissé dans le bus. Sympa comme première journée.

Après ça, Rotura et Christchurch pour finir ma boucle sur l’ile du nord. Pour l’instant, très bonnes impressions des gens, super sympa et accueillants. Beaucoup de beaux paysages entre les villes mais l’ile du sud est tout de même mieux.

Je me suis habitué au froid et puis j’ai du soleil quasiment tous les jours donc c’est pas trop dur.

20 Septembre

Je suis arrivé au sud de mon parcours, Wellington, sorte de station balneaire au bord d’un lac, très sympa, pleins de shops et bars, on peut encore skier mais ça coute plus cher qu’un forfait dans les alpes donc pas moyen de faire un 180 degrés devant ces kiwis. Et oui apres 1 semaine ici, j’arrête pas de rencontrer des gens qui ont fait du saut à l’élastiques, de la chute libre et encore pleins d’autres trucs de fous, les gens sont vraiment branchés adrénaline et ils inventent toutes sortes de sports/activités pour vous faire chauffer le sang. Moi, pour l’instant je regarde et meme si je me dis que ça à l’air cool et surement très sympa, il y a pas moyen. Un saut a l’élastique coute à peu près 50€ ici pour ceux que ça intéresse.

Une nuit en guesthouse 10€, 5€ un plat, bref beaucoup plus cher qu’en Asie, vivement l’Amerique Latine car les sous se dispersent rapidement ici.

Beacoup de beaux paysages, genre de mix entre les Alpes et le Canada. Mais c’est surtout l’étendue des paysages qui est impressionante et le fait d’avoir montagne et mer sur une même photo.

Les kiwis sont très fier de leur pays et des All Blacks et vous le rappelle assez souvent lors des visites, on s’habitue. Mais finalement, à part les sport dangeureux et un beau pays, il n’y a pas beaoucoup de références culturelles et en dehors des 3 grandes villes Auckland, Wellington et Christchurch, c’est vraiment la campagne. Je ne me vois pas vraiment vivre ici en tous cas.

Encore 4 jours sur cette ile avant de m’envoler pour l’Amerique du Sud et atteindre le dernier continent de mon parcours. j’ai encore rencontré pleins de gens sympa et divers ici, c’est vraiment bizarre le type de gens qui voyagent, beaucoup de trentenaires (dont je fais partie maintenant) qui ont quitté leurs boulot et cherchent à s’installer ici, bon courage les gars et les filles!!

Petite recommendation sur ceux qui souhaitent visiter le pays. Selon le temps dont vous disposez, je conseille de louer un van si vous avez 3 semaines ou plus (20€ par jour), vous pouvez dormir dedans et vous arretez où vous voulez, et puis avec des potes ou copin/copine ça donne plus de liberté. Les tours en bus sont sympa également mais on rate beaucoup de choses, j’ai pas eu le temps de faire une seule randonnée pour l’instant, c’est dommage.

23 Septembre

Dernier jour en NZ et je viens d’arriver à Christchurch après 12 jours de route autour des 2 iles de NZ. Très beau pays et beaucoup de souvenirs panoramiques. Mais il faudra revenir en été de préférence car j’ai le sentiment d’être passé trop vite.

J’ai aimé:

– Les paysages

– Générosité des locaux

J’ai pas aimé:

– Le froid et la pluie mais bon c’était tout juste la fin de l’hiver

– Les neo zelandaises, dernières à mon classement des plus belles femmes du monde. Beaucoup d’entre elles pourraient presque remplacer l’equipe homme des All Blacks.

– Acheter des pull size S, j’ai l’impression d’être tout petit.

7 Septembre

Et bien ça y est, je suis de l’autre coté du monde!!!! 4 mois de voyage déjà et 8eme pays…

J’ai perdu 15 degrés, c’est le début du printemps ici et il fait seulement 14 degrés, je me les caille et évidemment j’ai que des T-shirts et des maillots de bains. Donc, première chose que j’ai du faire: shopping. C’est la première fois que j’achète un pull taille S, le M australien c’est du XL européen. Donc, autant vous dire que le changement de décors est un peu surprenant après 4 mois en Asie. Je ne fais plus partis des plus grand, même les australiennes sont plus grandes que moi (et plus balaise).

Je suis content d’être ici mais je regrette quand meme l’Asie et notamment les pays que je n’ai pas pu faire comme l’Indonesie et les Philippines.

Je n’ai qu’une semaine ici car c’était le même prix pour mon billet d’avion que je m’arrête ou pas à Sydney pour rejoindre Auckland donc je suis venu voir. Je me concentre principalement sur Sydney de toute façon car les distances sont trop grandes pour aller ailleurs.

Apres le changement de temperature, j’ai du aussi m’habituer au changement de prix, j’ai l’impression d’etre un clodo ici, tout parait super cher après l’Asie. Je dors dans un dortoir avec 5 autres personnes pour 15€ la nuit (c’était mon budget journalier tout compris quasiment dans la plupart des pays d’Asie) et c’est plutôt clean mais il y vraiment des mecs paumés ici, des gens qui sont venus la pour ramasser des fruits pendant 1 an, qui picolent tout le temps et qui n’ont plus assez d’argent pour rentrer en Europe.

Je me croirais presque en Angleterre car déjà il y a bcq d’anglais et les activités sont les mêmes, shopping et picole avec pratique du sport (les anglais ne font que regarder le sport a la TV). Bon et puis des fois il y a un mec qui se balade dans les rues de Sydney avec une planche de surf sous le bras donc, ça fait quand même exotique.

Même si c’est la fin de l’hiver, Sydney est plutot agréable et doit être vraiment sympa en été. Il y a un mélange de blancs et d’asiatiques plutot sympa mais dès que l’on sort, il n’y a plus que des blancs un peu lourds. A ma grande surprise , il y a beaucoup de belles australiennes avec des styles très différents.

Aujourd’hui, c’est vendredi et tout est fermé à cause de Mr Bush qui est venu rendre visite au cours d’une conférence rassemblant 20 pays d’asie. Donc sécurité partout, je me suis d’ailleurs bien fait controlé à l’aeroport. Ca fait 2 soirs que j’ai bien picolé et je commence à fatiguer un peu donc repos pour la nuit. Je m’étais si bien habitué à avoir 30 degrés en permanence que maintenant j’ai trop froid pour sortir. Le pire, c’est que je vais encore perdre 10 degrés la semaine prochaine en Nouvelle Zelande ou je reste 2 semaines.

1er Septembre

Hello!!, 10 jours en Malaysie où je me suis bien baladé et me voilà à Singapour. Bon il y a beaucoup de clichés sur Singapour, super propre (c’est vrai et ça fait du bien) et super controlé (ça je sais pas mais bon si t’as rien a te reprocher…). Encore une fois, il faisait pas super beau ce qui n’a pas vraiment mis la ville en valeur mais j’ai trouvé la ville très sympa et je me verrais bien habiter ici. Pas d’embouteillage, pleins de boulot, un mélange entre asiatiques et européens ET pleins de belles nanas asiatiques.

Pendant mon vol vers Sydney, j’ai discuté avec un hollandais qui vivait à Singapour et qui en était vraiment content: 30 degrés toute l’année, en plein centre de l’Asie avec possibilité de passer le week end sur les iles de Thailand ou trekking au Laos, bref il m’a bien vendu le truc surtout qu’il se marrie avec une vietnamienne (qui je vous rappelle est au top de mon classement).

Donc moi je dis, si l’Amerique Latine ça ne marche pas, je reviendrais bien faire un tours a Singapour pour bosser. Attention, pas pour y passer des vacances par contre, boulot boulot.

Enfin voila, pour celui ou celle qui cherche du boulot, SIngapour est une bonne possibilité mais seulement avec une entreprise occidentale, pas locale, car culture du travail trop différente apparemment. Bon A+ et rendez vous a Sydney.

23 Aout

Après 2 semaines sur les plages de Thailande et un bronzage de compet, j’ai suivi le parcours typique du touriste vers la Thailande. Si vous n’êtes pas au courant, il y a quelques heurts entre thailandais et malaisiens au sud de la Thailande donc petit changement de décors en approchant la frontière. De plus en plus de femmes avec le voile et de plus en plus d’hommes avec des flingues, un peu bizarre et surréaliste, à chaque station de gare, des hommes armés vérifient les wagons.

Enfin, passage de la frontière sans problème et direction les iles du nord Est de la Malaisie, les iles Perantiennes pour 3 jours de plongée. Et ben ça a été terrible, sharks, poissons, serpents, j’ai vu de tout sous l’eau avec plongée à 20m, vraiment très sympa. En plus j’ai rencontré pas mal de monde sur l’ile. L’ambiance est différente des iles de Thailande et les gens se mélangent plus, même les groupes et les packages tourists, du coup partie de volley ball, football et plongée, très sympa et, et, et, picole, vive la Tiger beer (à 2€ quand même la cannette, hyper chère). Ca fait du bien de se prendre une bonne valoche et de dormir sur la plage en plein soleil.

J’ai pris quelques photos avec mon nouvel appareil photo, la qualité devrait être bonne j’espère.

28 Aout

Trekking dans le parc national de Malaisie, le Taman Negara; sang sues, araignées et moustiques, comme d’hab quoi, on s’habitue vite. Des forest de palmiers, très vert partout mais un peu dead, pas grand chose à faire à part marcher donc au bout de 2 jours, on lève le camp avec un grand sourire.

30 Aout

Au classement des plus belles nanas, la malaisienne arrive dernière pour l’instant. Je suis pas trop sortis non plus mais bon dans la rue c’est pas ça. Je suis à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie et tout le monde se prépare à fêter les 50 ans de l’independance de la Malaisie depuis invasion anglaise, bloody english. Seul point positif, tout le monde parle tres bien anglais. Pleins de buildings ici, genre USA. Ce soir, gros feu d’artifice, ca devrait le faire, demain défilé. Si seulement la bière pouvait être moins chère.

Pas mal la Malaisie, mélange d’indiens, de chinois et de Malais à Kuala Lumpur, ça fait assez international mais pas plus que ça. Prochaine étape Singapour dans 2 jours. D’ici la, un défilé et quelques Ringgit à dépenser…

5 Aout

Me voici revenus en Thailande. C’est vraiment différent des autres pays d’Asie, propre mais sauvage, jolie et pas bruyant; en bref après le Laos, le Vietnam et le Cambodge, c’est sympa de revenir dans le coin, surtout que j’attaque les plages… Suivant les conseils de Robert Von Tappert, je suis donc descendu direct sur Koh Chang au Sud de Bangkok. Apparemment l’ile la moins développée du Golf de Thailande, pour moi c’est tout à fait l’image que j’ai d’une ile comme Hawaii. Montagnes juste derrière la plage, verdure partout, une route qui monte et descend avec des angles de 30 degrés (costaud sur les freins, heureusement que j’ai mon entrainement de pilote de moto). En plus, j’ai trouvé une super guesthouse genre pirate des caraiibes, genial, la déco, j’ai essayé de faire des films mais trop gros à charger, ça marche pas. Enfin ambiance cool, cigarette qui font rire et alcool qui rend tout le monde beau.

Sur ce point d’ailleurs, je tiens à revoir avec vous très chers lecteurs masculins, mon classement des femmes asiatiques. « Inconsciemment », j’ai élaboré un petit tableau: la vietnamienne arrive en tête et j’avais mis la thailandaise loin derrière, après la laotienne et la cambodgienne. N’ayant pas vu d’indienne en Inde, elles sont hors classement. Mais attention, maintenant que je suis dans le sud de la Thailande, c’est tout autre chose, les thailandaises du sud sont hot, c’est clair. Une fois encore, on se demande meme si c’est l’argent des cars entiers de touristes qui pourrait contribuer à cette croissance exponentielle du nombre de belles nanas dans le coin… Hum, peut-être bien. Bon en tous cas, nouveau classement du 5th Aug, vietnamienne au même niveau que la thailandaise, suivi de Cambodge et Laos (Moins de femmes au Laos).

Seul probleme a Koh Chang, le temps est nuageux et au bout de 3 jours, toujours pas de soleil et c’est bien dommage.

9 Aout

Arrive à Koh Samui, tout au sud de la Thailand. Alors là c’est le St Tropez de la Thailande, le Brighton d’Angleterre, il y a plein d’italiens (et Italiennes), d’israeliennes, incroyable. Par contre, avec l’aeroport sur l’ile, c’est une autre type de clientèle qui debarque, beaucoup de familles qui viennent passer leurs vacances dans des centres types Club Meds, tout y est beaucoup plus cher du coup. Petites sorties avec un australien que j’ai rencontré sur le bateau et au bout de 3 jours, on se casse car trop cher, trop grand, on se croirait pas sur une ile quoi!! Il y a meme un Mc Do et Starbuck….

12 Aout

Arrive à Koh Pha gnam. C’est l’ile de la full moon party, beaucoup plus cool et genre backpackers. Par contre, je trouve que c’est vachement plus dur de rencontrer du monde ici, beaucoup de groupes, de vacanciers qui viennent passer 1-2 semaines et restent entre eux. Enfin bon, ça fait du bien de lire un bouquin au bord de l’eau dans mon Hammac. Le soir, j’entends le bruit de vagues…

Petite mésaventure en arrivant. J’ai voulu faire le malin et faire un peu d’exercices en arrivant sur l’ile. Je suis partis faire un peu d’escalade pour longer la plage et essayer d’atteindre une petite crique perdue. Apres 2h d’escalade, je suis bien creve et j’arrive sur la plage ou je me fais attaquer par un putain de clebard. Son proprietaire vient gentiment me dire que c’est une plage privée et qu’il faut que je reparte maintenant car il n’y a pas de route pour rentrer, donc dépêche toi bonhomme avant qu’il fasse noir (???????). J’étais déjà bien crevé en arrivant sur la plage mais là il faut que je rentre rapidos. Il fait encore 35 degrés, j’ai plus beaucoup de flotte et je me speed. Trop tard, à mi chemin il fait deja noir, j’ai plus de force et une horde de singes me gueulent dessus dès que j’approche un peu trop près du haut des rochers où ils se sont établis. Du coup, en désespoir de cause, je décide de nager une petite portion car j’avais vraiment pas envie de dormir sur les rochers. Je suis donc au bord des rochers ou la mer vient taper dessus et dans mon sac a dos j’ai mon passport, mon MP3, toute ma tune, mon appareil photo. Heureusement, depuis que je suis partout, j’ai quasiment tout sous vide dans des sacs plastiques. Anyways, apres 4 brasses dans l’eau qui me secoue dans tous les sens, je n’arrive plus à tenir mon sac à dos à bout de bras qui m’entraine au fond de l’eau. Je me resigne à tirer mon sac à dos dans l’eau, tant pis pour les papiers et le reste, je vais pas me noyer quand même. J’arrive tant bien que mal au bord de la plage, je suis mort et … il se met à pleuvoir des trombes, putain de journée.. Bon je me suis fais un peu peur quand même et finalement mes papiers et mon MP3 sont OK (merci les sacs de congelation). Par contre mon appareil photo est mort. désolé papa maman, merci quand même pour ce cadeau d’anniversaire.

DONC, vous n’aurez plus de photos jusqu’à ce qu’on se revoit ou avant que je trouve un autre appareil de la même marque.

16 Aout

A part ça, je vais bien et tout va bien. Une fois encore au bout de 3 jours, changement de décors, je viens d’arriver à Koh Tao et je me suis inscris pour passer mon certificat de plongée. 3 jours non stop avec exercices et tout à faire. Il faut donc que j’aille bosser en mangeant un plat de riz. A plus tard chers lecteurs.

19 Aout

J’ai mon diplome de plongeur!!! Putain, un vrai poisson. J’avais une super prof faut dire, australienne terrible, ça motive pour aller dans une eau à 28-30 degrés. Bon enfin, juste pour vous montrer que je glande pas non plus au bord de la plage, j’ai même du bosser les bouquins et j’ai appris des trucs, super comme vacances. Bon et dans 15 min on se retrouve tous pour aller boire un verre évidemment.

Voilà, ça roule en ce moment, j’ai réussi à faire de la planche à voile il y a 5 jours, je suis certifié pour faire de la plongée, manque plus qu’une copine de voyage.

Bon demain, je relaxe quand même un peu après tout ce stress et après, descente sur la Malaisie, peut-être un peu de plongée. (Je suis descendus à 18m pour ceux qui s’y connaissent).

Ayant passé beaucoup de temps en England, je vous donne le temps local, venteux avec du soleil pour quasiment toute la journée, se couvrant le soir, et pouvant engendrer des pluies éparses de temps en temps. Il y a même les matchs de foot anglais ici sur Koh Tao, j’arrive à suivre Arsenal pendant que je mange mon diner, cool.

21 Aout

Après un autre voyage de 15h, je viens d’arriver à la frontière entre Thailande et Malaisie. J’ai passé 2 semaines dans le sud de la Thailande, visité 4 iles et passé mon certificat de plongeur…. autant dire que j’ai pas glandé quand même. Donc c’est fini la Thailande, c’est dommage car pour l’instant, s’il y a un pays où je me verrais bien vivre, c’est celui-ci. Paysages tropicaux avec les infrasturtures européennes, ça donne un bon mélange. Bon il y a toujours beaucoup de mecs blancs (souvent des viellos) avec des petites Thais super mignonnes mais bon, ça fait presque partie du décors en fait.

Donc, time for my usual summary:

J’ai aimé:

– Les plages de sables blancs et la mer verte turquoise à 28-32 degrés.

– Les thailandaises bien mignonnes et really forward.

– La plongée, j’étais juste rentré dans la boutique pour me renseigner et 3 jours après je suis plonguer forever.

– De la planche, j’ai fais de la planche enfin, c’était terrible.

J’ai pas aimé:

– Perdre mon appareil photo (vraiment une journée de merde)

– Les vieux salopards avec les belles thais.

– Koh Samui, bof bof, pas esprit routard du tout, mais belle ile quand même.

Ben je commence mes lignes pour le Cambodge et je suis déjà sur une ile en Thailande alors qu’est ce qui m’a marqué pendant mes 10 jours au Cambodge ?

Angkor wat évidemment, c’est quand même balaise comme temple et ça vaut vraiment le coup d’y passer. Balade en vélo tranquille pour faire presque tous les temples en 1 journée, à l’aise!!

Mon arrivée à Phnom Penh s’est faite sous la pluie, pas top mais je me suis trouvé une guest house sympa au bord du lac pour 3€ (incluant les moustiques). Petit coin TV où tu peux te mater les derniers DVD qui sont sortis, ça c’est cool.

La ville de Phnom Penh, ben pas grand chose à dire, beaucoup de poussières en permanence, donc dès que l’on se déplace en mobylette, faut passer au Karcher le soir. A première vue, pas beaucoup de changement par rapport au Vietnam du sud ici. Enfin, on arrive à se boire des petits verres sympa avec Alice, c’est très bien.

Histoire de voir un peu du pays, on est parti 3 jours tout à l’Est du pays, près de la frontière avec le Laos. 10h de voiture sur des chemins de terres, car il n’y a pas beaucoup de routes au Cambodge. On s’est également organisé une balade de 2 jours dans la jungle… au menu moustiques de compet, araignées boostées aux hormones nucléaires et de la jungle jungle et encore jungle. En fait on n’a pas beaucoup vu le soleil (qui n’était pas vraiment là d’ailleurs) tellement on a regardé nos pieds pour faire gaffe où on marchait. Alice a fait copin copin avec les termittes du Cambodge qui apparemment piquent plus fort que les fourmis rouges. Moi j’ai fait bien gaffe, pantalon long et manche longue … je me suis quand même fait bouffer de temps en temps par ces putains de moustiques qui servent à rien d’autre que de te faire chier. Enfin, 2 jours de balades sympa et un peu fatiguant quand même.

En rentrant sur Pnomh Penh, je suis retourné sur ma première guest house qui m’a redonné une belle chambre, mais avec une araignée encore plus grosse que celle que j’avais vu dans la jungle… c’est quoi ce pays!! J’ai donc demandé à ce qu’ils me l’enlèvent de manière à dormir serainement et ils m’ont pris pour une grosse tapette, genre il a peur des araignées celui la alors qu’il fait 1 tête de plus que nous (et oui le Cambodgien est pas grand). Donc Mr se ramène dans ma chambre et essaye de l’écraser, il rate son coup, l’araignée s’échappe et il me dit rappelle moi quand tu l’as revois (????). Là pas moyen, je veux une autre chambre, si elle me chope pendant la nuit celle la, elle va me transpercer le corps vu la taille. Rassurez vous, j’ai bien dormis dans une autre chambre mais je suis qd même bien content de l’avoir vu en rentrant dans la chambre que pendant la nuit.

J’ai donc quitté Alice à Phnom Penh pour un nouveau trajet de 6h en bus pour Siem Reap et les temples d’Angkor. Si jusqu’à présent, je n’étais pas particulièrement surpris ni émerveillé par le Cambodge, heureusement qu’il y a Angkor Wat. Vraiment très beau et une bonne balade en vélo est suffisante et plus sympa que le tuk tuk. Cela me donnait aussi le temps de m’arrêter donner a bouffer aux singes, pas tjs cool le singe, surtout les vieux, ils ont essayé de me choper mon sac les branleurs alors je lui est foutu une claque sur les doigts mais il a pas aime du tout et m’a bien foutu les boules en montrant les dents et en me griffant l’avant bras, branleur ces singes!!

2 jours très cool à Siem Reap donc avant de partir pour les plages de Thailande. Finalement, je sais pas trop quoi penser du Cambodge, c’est pas vraiment le pays où on s’éclate (châpeau à Alice qui vit à Pnomh Penh) mais il y a aussi beaucoup à voir et un passé national difficile à oublier (2 millions de morts en 6 ans, jusqu’en 1980), bref on a un peu l’impression d’un pays encore en deuil. Peut-être faut il rester plus longtemps mais, moi maintenant je me tape 1 mois de plages bien merité.

J’ai aimé:

– Les temples d’Angkor et Siem Reap

– Les guest house que j’ai trouvé etaient super cool pour 2-3€ par nuit.

– Les routes en terre, ça fait bizarre de voir une route en terre rouge et que du vert partout autours.

J’ai pas aimé:

– La poussière, tout le temps et partout

– Les moustiques

1st July

C’est donc après 36h de bus que je passe la frontière vietnamienne et arrive à Hanoi. Pas super clean la route jusqu’à Hanoi, on se croit presque en Inde et je m’attendais au pire pour le centre ville. En fait, c’est plutot sympa Hanoi, avec pleins de petites rues commerçantes et restos partout. Par contre, on retrouve les klaxons des mobilettes donc c’est assez bruyant (et enervant).

J’arrive donc sous la pluie à Hanoi et petit desaccord avec le taxi local, ça commence bien. Le vietnamien est super hargneux et sec…. pas cool comme les laotiens. Apparemment c’est surtout au nord du Vietnam.

3 July

En route pour la Baie d’Halong, depuis le temps que j’attendais. Je prends un package avec une agence de voyage car j’ai pas envie de passer mes journées à tout négocier. En plus je pense pas avoir payé trop cher. Départ d’Hanoi le matin sous la flotte, je me dis que c’est pas gagné pour la journée. Arrivée à Halong City sous le soleil, il fait super chaud, trop cool. Et c’est parti!! avec tous les bateaux qui quittent le port en même temps, ça fait un peu armada de pirates, mais bon le décors est la!! c’est quand même super beau et les vieilles jonques sont la pour rajouter au folklore local. On se croirait dans pirates des Caraibes (d’ailleurs certains bateaux se feront dépouiller pendant la nuit …). Balade en bateau toute la journée, super et soirée sur le bateau également. Vraiment sympa avec des français de Nantes (Rezé). L’eau est à environ 30 degrés, le bonheur. Soiree à regarder les étoiles sur le pont, un coup de bol quand même car il a plus toute la semaine précédente. Le lendemain, Kayak, trekking et bateau. 5kms de trekking sur l’ile de Cat Ba, située au milieu de la baie. Le temps de prendre des supers photos en haut de la coline et de voir la plus grosse araignée que j’ai jamais vu (comme ma main!!!) et on redescends sous 35 degrés. Moi qui boit jamais, j’ai quand même descendu 2lts d’eau en 2h. Bon enfin, pour conclure c’est vraiment beau, surtout avec un ciel bleu, ce qui n’est pas toujours le cas apparemment.

6 July

L’image que j’avais de l’Asie, ce sont les rizières de cascade et c’est donc sur cette image que je repars pour un autre tour vers Sapa au nord du Vietnam. Et puis les collines du Laos m’ont tellement plus que je continues. 2 jours de trek dans les montagnes. On commence sous la flotte mais c’était quand même très sympa et on s’arrête chez l’habitant pour passer la soirée. Bon on est quand même 7 à rester dans une sorte de dortoir qui soit disant fait parti de la maison de la famille vietnamienne qui nous accueille. Bon, après quelques semaines de voyage dans le coin, on reconnait rapidement les petits mensonges. C’est pas grave, soirée super bien, grande bouffe avec les familles et surtout beaucoup d’alcool de riz. Grand succès avec mes balons gonflables (j’ai emmené un sac de balons gonflables pour donner aux enfants sur la routes), les 3 enfants de notre famille d’accueil ont joué toute la soirée pendant qu’on picolait. Bonne commerçante, la fille ainée m’a donné un bracelet en échange, et oui, on vient de faire du troc. J’ai donné pas mal de balons sur ma route déjà, et ça marche pas mal, les gamins sont toujours contents, sauf au Laos où en arrivant dans un petit village apres 4h de marche en montagne, j’ai voulu montrer comment on gonflait le ballon à un enfant de 4 an, le ballon m’a explosé à la figure et le gamin est parti en courant.

8 July

Retour ce matin 5h de Sapa, toute la ville est déjà réveillée. C’est comme en Inde, les gens évitent la chaleur en se levant tôt. Je repars ce soir, encore un voyage de nuit vers Hue. 12h de bus tranquille.

16 July

Après 3 jours super à Hoi An, petite ville pleine de charme avec des restos partout, des plages de sables blanc avec une eau à 28 degrés et de la bière pas chère… Je suis donc arrivé à Na Thrang, ville hyper touristique avec beaucoup de bières et des lady boys. Il fait super chaud comme d’hab ici et toute la ville se couche entre 11h et 14h. Par contre le vietnamien se leve entre 5h et 6h du mat pour prendre son petit dej dans la rue. Au menu riz ou soupe de nouille( même chose que pour déjeuner et diner). On a quand même l’impression de toujours manger la même chose ici donc de temps en temps, une petite pizza ça fait du bien.

J’ai mon premier massage de prévu ce soir, 1h30 de massage de la tête au pied pour 4€.

17 July

Bon le massage d’hier soir ne c’est pas déroulé comme prévu. Comme on était un petit groupe de 7 personnes, on n’a pas pu tous aller au même endroit qu’on nous avait recommandé, donc on a continué notre route et on s’est arrêté devant une enseigne peut-être trop lumineuse finalement. Bref, massage du dos et des pieds pendant 30 min, devenant un peu plus viril. Bon c’est au choix mais la je le sentais pas (sisi promis) donc ça s’est arrêté là. Bonne rigolade en tous cas puisqu’on était 3 mecs dans des box en train de se demander à chacun ce qui se passait… « He les mecs, elle est en train de me masser l’entre jambe, qu’est ce qui ce passe », « Moi aussi , Elle me demande de l’argent », « Et les gars vous le faite ou pas », »Naan pourquoi »!!! » Bon alors du coup aujourd’hui, je vais dans un salon de massage plus traditionnel avec des masseuses un peu plus agées. (ou pas…)

Ca fait 2 jours que j’ai une oreille bouchée qui me fait mal donc je rentre tout juste de l’hopital. Encore une fois, ma peau blanche m’ammène devant tout le monde (il y a une grande queue de viets mais qui ne semble pas s’appliquer pour les touristes). Infirmière, médecin et médocs en 15min pour 12€. L’ordonance est en vietnamien, on va bien voir. Surement une petite autite mais c’est con parce que je voulais aller faire de la plongée, va falloir attendre.

Petit résumé sur le vietnamien. Le vietnamien est plutot farouche et fier. Il sait que les chinois, les français, les americains sont venus envahir le pays mais il a fouttu une branlée à tout le monde. Résultat ça se ressent dans les négociations mercantiles. Et oui apres l’Inde ou tout le monde est déséspéré pour te vendre quelque chose, ici la notions de tourisme et de services sont encore en mode de développement, surtout comparé à la Thailande. En gros à Hanoi c’est un peu comme le Parigo et plus on descend plus le viet est cool. Mais attention, faut pas faire chier le viet. Quand il gueule ça gueule, étant donné que le vietnamien a une grammaire complètement différente, voir absente j’ai cru comprendre, tout le language est basé sur la sonorité, donc il faut gueuler pour bien differencier les mots. Language et culture font que c’est soit blanc soit noir, pas d’intermédiaire. Résultat beaucoup de négociations infructueuses (He oui 2 mois dans le coin et tu apprends que TOUT se négocie, et c’est plutot agréable).

Ha oui, et puis les petites vietnamiennes sont plutot jolies, meux que la Thailandaise ou la laotienne. (Y a pas de nana en Inde alors c’est plus simple)

Grand ciel bleu aujourd’hui encore mais je descends dans une bourgade perdue demain et le temps à l’air moins hospitalier.

Merci pour vos petits emails ou message, j’aime bien me connecter et les lire. Bon et puis aussi, bien sur j’aime bien vous envoyer des photos de ciel bleu, et vous donner la température (40 aujourd’hui, avec petite brise, très agréable). Encore 1 semaine ici puis le Cambodge. Après ça, les plages de Thailande et de Malaisie pendant 1 mois après tous ces efforts.

24 July

Ca y est c’est la fin du Vietnam après 2 jours à Ho Chi Min et 2 jours dans le delta du Mekong. Super shopping à Ho Chi Min, je me suis trouvé des paires de chaussures Puma à 8€, belles copies, je suis content.

C’est bizarre mais de plus en plus j’ai envie de rester ou du moins continuer à visiter ce coin du monde et surtout des pays que je ne verrai pas cette fois comme l’Indonesie, les Philippines. Finalment, je suis bien content de mon voyage au Vietnam même si les débuts à Hanoi était un peu rude, les gents étaient beaucoup plus secs et commerçants que les laotiens; mais les paysages sont vraiment magnifiques au nord du pays.

Alors petit resume traditionnel:

J’ai aimé:

– Sapa et Ha Long Bay

– Les vietnamiennes, les plus jolies filles d’Asie pour l’instant.

– la qualité des guesthouse avec petit dej et internet compris. (internet est gratos la plupart du temps).

J’ai pas aimé:

– Les klaxons de mobylettes en permanence, comme en Inde

– Les gens sont plutot sales et jettent tout par terre.

Bizarre:

– Sur leurs mobylettes, les vietnamiennes portent des gants longs jusqu’au epaules, un chapeau, une protection devant la bouche qui je pensais consistait à se protéger de la pollution, Nan, c’est pour se protéger du soleil, car plus on est blanc mieux c’est les personnes bronzées étant celles qui travaillent dans les champs de riz et donc sont généralement pauvres. Encore mieux, il y a beaucoup de shops qui blanchissent la peau au laser. Et dire que nous on paye pour se faire cramer sur la plage.